Des initiatives multipliées

Les restaurateurs ont eux aussi multiplié les initiatives avec des livraisons par coursiers, des formules Click and Collect, des plateaux bureaux en paiement partagé. Si les clients ne viennent pas au restaurant, le restaurant doit venir à eux, explique Rémi Ohayon fondateur et président de l’agence conseil et communication Api and You. Dans un certain nombre de cas, la complémentarité entre l’internet et le magasin a permis d’atténuer les effets de cette crise. Pas de l’effacer.

La reprise s’annonce fragile, incertaine dans un secteur qui représente trois millions d’actifs selon la Confédération indépendante des commerçants de France. Des mesures d’accompagnement seront sans doute encore nécessaires pour pérenniser les initiatives les plus encourageantes. Et surtout limiter la casse sociale.

Retrouvez l’article de Ouest France en entier